Île de Miyajima

Île de Miyajima

Île de Miyajima

Située à 20km du centre ville de Hiroshima, l’île de Miyajima(宮島, littéralement île sacrée) est un lieu sacré depuis plus de 1200 ans. C’est une petite île de 30km de large mais possède une montagne de plus 500m d’altitude, le Mont Misen.

Île de Miyajima
A l’arrière-plan du portique du sanctuaire, le Mont Misen.

Histoire de l’île de Miyajima

Miyajima était un objet de culte de la nature pour la population locale depuis les temps anciens en raison de la spiritualité de la forme de l’île, des montagnes avec le Misen comme pic principal, et de la sombre forêt primitive qui couvre les montagnes.

Île de Miyajima
Pagode à 5 étages

D’après la chronique du sanctuaire d’Itsukushima Jinja, le sanctuaire original a été construit ici en 593.

En 806, sur le chemin de retour de la Chine, le moine Kukai est passé à côté de Miyajia et a senti la spiritualité de l’île. Il a alors construit un temple au sommet du Mont Misen et a fait 100 jours de prière en feu. On dit que la flamme que nous avons toujours dans le temple au sommet du Mt Misen a été allumée par Kukai pour faire la prière il y a plus de 1200 ans.

Le chef du clan Taira et le gouverneur de la région, Tairano Kiyomori (1118-1181)  a agrandi le sanctuaire d’Itsukushima Jinja et a aménagé dans le style de Shinden (style des résidences nobles de l’époque) en 1146 après avoir rêvé d’un moine qui lui a donné un message « si vous agrandissez le sanctuaire d’Itsukushima Jinja, vous vous élevriez jusqu’au haut de l’échelle sociale ».  Après l’aménagement du sanctuaire, Taira devenait de plus en plus puissant et le nombre de fidèles a augmenté. Le sanctuaire d’Itsukushima Jinja s’est fait connaître jusqu’à la Cour Impériale.

Les gens ont commencé à vivre à Miyajima à la fin de la période Kamakura (1192-1333), d’abord les prêtres et ensuite les moines. Maintenant, on y compte 1800 habitants.

L’île de Miyajima est classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 1993 et jumelée avec le Mont Saint-Michel en 2009.

Île de Miyajima

Les sites à ne pas manquer à Miyajima

Sanctuaire d’Itsukushima Jinja
Ce sanctuaire a été construit en 593 et a pris la forme actuelle au XIIe siècle. Il a pour particularité d’être en partie construit sur la mer.
voir plus d’information dans la page dédiée au Sanctuaire d’Itsukushima Jinja

Le Mont Misen et le parc de Momiji Dani
Le Mont Misen est la plus haute montagne de l’île de Miyajima avec 535m d’altitude. Ce lieu a été fondé par le moine Kukai (ou Kobo Daishi) en 806 et reste toujours sacré avec le feu de plus de 1200 ans. Cette flamme est utilisée pour allumer la flamme de la Paix dans le parc Mémorial de la Paix de Hiroshima.
Du sommet du Mt Misen, nous avons une vue superbe sur le sanctuaire d’Itsukushima Jijna et la mer intérieure.
Vous pouvez faire la randonnée (environ 2h) ou il y a la téléphérique qui vous amène au sommet.
Au pied du Mont Misen, il y a le parc de Momijidani(紅葉谷, littéralement vallée de la feuille d’érable). On y compte plus de 700 arbres d’érable. Les feuilles deviennent rouges mi à fin novembre.

Le sanctuaire de Houkoku Jinja et la pagode de 5 étages
La construction du sanctuaire de Houkoku(豊国神社) ou le Senjokaku(千畳閣) a commencé en 1587 par ordre du grand seigneur Toyotomi Hideyoshi (1537-1598) mais les travaux de construction on été interrompus au bout de 11 ans, à la mort de Hideyoshi. Le sanctuaire reste inachevé depuis et il est dédié à Toyotomi Hideyoshi et son vassal Kato Kiyomasa (1562-1611). Nous pouvons mettre 857 tatamis d’où son sur nom Senjokaku, littéralement pavillon à 1000 tatamis. Nous pouvons encore voir quelques feuilles d’or à l’intérieur du bâtiment. Alors si ce bâtiment avait été achevé, il aurait été un grand édifice somptueux, nous ne pouvons pas arrêter d’imaginer.
A côté du sanctuaire de Houkoku Jinja, il y a la pagode à 5 étages, haute de 27.6m et construite en 1407. C’est une construction mélangée du style japonais et du style chinois.

Île de Miyajima
Intérieur du sanctuaire Toyokuni

Le temple Daiganji
Le temple Daiganji(大願寺)est situé juste à côté de la sortie du sanctuaire d’Itsukushima Jinja, il appartient à la branche Shingon (son fondateur est le moine Kukai). Avant le décret de la séaration du Shintoïsme et Bouddhisme par le gouvernement de Meiji, les moines de ce temple étaient chargés des travaux et d’entretien du sanctuaire d’Itsukushima Jinja.

Les cerfs de Miyajima
Les cerfs de Miyajima sont considérés comme les messagers de divinités shintoïstes. Vous pouvez rencontrer les cerfs en liberté quand vous visitez l’île.

Gastronomie de Miyajima

Huîtres
Les huîtres sont beaucoup cultivées dans la baie de Hiroshima. En arrivant de Hiroshima, nous pouvons voir plusieurs parcs à huîtres. Dans le restaurant de Miyajima, beaucoup de restaurants proposent les plats aux huîtres : les huîtres crues, les huîtres frites, les huîtres grillées, les huîtres cuites à la vapeur avec du riz, etc… Les huîtres de Hiroshima sont plus grosses que celles en Europe. A vous de déguster!

Momiji Manju
C’est la pâtisserie sous forme de feuille d’érable, Momiji. Traditionnellement, dans le gâteau de farine de blé, la pâte d’haricot rouge était mise au centre. Maintenant, il y a plusieurs saveurs comme vanille, chocolat, fraise, fromage, etc… Nous pouvons acheter à l’unité.


Accès

27 min en train local de Hiroshima jusqu’à la gare de Miyajimaguchi, ensuite 10 min en ferry
(Attention : à l’intérieur de l’île, la visite se fait seulement à pied!!)


Carte Régionale