Shirakawago

Shirakawago 白川郷

Shirakawago 白川郷

Shirakawago 白川郷
Vue du village de Shirakawago de l’observatoire

Le village de Shirakawago est situé dans la préfecture de Gifu et entouré d’Alpes japonaises. Avec le village d’à côté Gokayama(五箇山), Shirakawago est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1995 grâce à leurs maisons traditionnelles appelées Gassho-zukuri(合掌造り).

Les habitants ont toujours un mode de vie particulier fondé sur un système de coopération mutuelle entre les familles, appelé Yui(結, littéralement Nouer ou Lier).

Histoire de Shirakawago

Pendant longtemps, ces vallées étaient coupées du monde par la neige qui pouvait être plus de 2m d’hauteur en hiver.

A partir du milieu d’époque Edo vers XVIIe siècle, la région a commencé à adopter la sériciculture. Dans les maisons, au dernier étage, on élevait les vers à soie et conservait des feuilles de mûrier dont les fibres servaient à produire le papier japonais, Washi(和紙). Le village de Shirakawago est entré sous le contrôle direct du gouvernement de Tokugawa, malgré la distance qui les séparait (plus de 350km), par son emplacement isolé. Comme en hiver, la région était isolée par la neige, c’était un endroit idéal pour fabriquer de la poudre à canon en cachette : les excréments des hommes et des vers à soie étaient mis à fermenter sous terre jusqu’à obtenir du nitrate. Ensuite le nitrate était mélangé avec du charbon de bois et du soufre. La région la fabriquait jusqu’au XIXe siècle.

Dans cette condition climatique difficile, les habitants quittaient le village petit à petit et beaucoup de villages aux alentours ont été abandonnés. Pour ne par perdre ce patrimoine culturel, les habitants de Shirakawago ont décidé garder leur maison en Gassho-zukuri avec un slogan de « ne pas vendre, ne pas louer, ne pas détruire ». Mais comme la conservation coûte très cher, ils ont demandé le financement auprès de la mairie et grâce à ce mouvement, le village attire plus de 1 million de touristes par an. Mais quand on visite, il ne faut pas oublier que les maisons sont toujours habitées.

Maintenant, on y compte 180 maisons en Gassho-zukuri avec 600 habitants.

Les maisons traditionnelles Gassho-zukuri(合掌造り)

La plupart des maisons traditionnelles de Shirakawago  ont plus de 200 ans!

Le toit de Gassho-zukuri
La forme de la maison Gassho-zukuri est très particulière surtout la forme du toit très pointue (environ 60 degrés) : cette caractéristique a donné le nom de Gassho(合掌), les mains en forme de prière. Grâce à cette construction pointue, la neige glisse facilement au sol et ne reste pas longtemps sur le toit car la maison ne peut pas supporter le poids de la neige. Et si nous observons le village de l’observatoire, nous constatons que les maisons regardent en même direction : les 2 côtés du toit sont exposés à l’ouest et à l’est pour que le toit sèche rapidement en considérant le sens du vent et l’ensoleillement. Et c’est aussi pour ne pas avoir trop d’impact par le vent fort du nord.

Le toit est seulement posé sur la maison : c’est la technique pour protéger la maison du mouvement inattendu . Lors du tremblement de terre ou le vent fort, seul le toit bouge et les forces appliquées à la maison sont alors réparties.

Les toits de chaume sont refaits environ tous les 30 ans.

Grenier de Gassho-zukuri
C’est dans le grenier qu’on élevait les vers à soie. Les piliers sont fixés par les cordes faites de peau d’arbres, aucun clou n’est utilisé. Il y a quelques espaces entre les piliers pour avoir de la souplesse pour supporter le poids de la neige et le vent fort.

Le Salon
Il y a toujours un foyer creusé dans le sol au milieu du salon. Le foyer est toujours allumé. Comme la fumée éloigne les insectes et protège la maison, nous pouvons constater qu’il n’y a pas de cheminée dans la maison. La couleur marron foncé vient de cette fumée.

Les différentes saisons de Shirakawago
Le village de Shirakawago nous montre la magie saisonnière.
Comme l’hiver est long, le printemps arrive tard par rapport aux autres régions du Japon (mi avril). Au début du printemps, nous avons encore de la neige sur les montagnes qui l’entourent, le contraste des couleurs est juste magnifique.

En été, la couleur verte est très présente grâce aux rizières. Il fait relativement frais.

L’automne arrive relativement tôt, les feuilles commencent à changer la couleur vers fin octobre.

La neige est abondante en hiver. En janvier et en février, en week-end, le village est illuminé.


Accès :
50 min en bus du terminal de bus de Takayama Bus Center (Arrêt No.4)
1h 15 min en bus de Kanazawa (Arrêt No.2 de la gare Kanazawa sortie Est)
Quand vous arrivez à l’arrêt du bus Shirakawago, vous traversez le pont pour arriver dans le village. (vous pouvez avoir le plan du village en français dans l’office de tourisme)
Entrée : quelques maisons sont visitables.
Heure d’ouverture : Les maisons sont ouvertes de 9:00-17:00


Carte Régionale