Yoshino, Nara

Le mont Yoshino 吉野山

Le mont Yoshino 吉野山

Le mont Yoshino est situé dans la préfecture de Nara et depuis les temps anciens, le mont Yoshino est connu comme l’un des meilleurs endroits du Japon pour admirer les cerisiers en fleurs, sakura.
Il désigne l’arrête de la chaîne de montagnes Omine qui s’étand sur environ 8km du nord au sud. Il fait partie des sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii, inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le mont Yoshino 吉野山
Vue sur le Naka-senbon

Pourquoi il y a autant de cerisiers au mont Yoshino?

Le mont Yoshino est couvert de plus de 30 000 cerisiers et considéré comme l’un des plus beaux sites à visiter au moment de la floraison de cerisiers, sakura. Pourquoi il y a autant de cerisiers au mont Yoshino?

L’histoire remonte au VIIe siècle lorsuqe le fondateur de la religion Shugendo (le shugendo 修験道 est une religion unique au Japon dans laquelle les anciennes croyances japonaises relatives aux montagnes ont été intégrées au bouddhisme dans le but d’atteindre l’illumination par des pratiques ascétiques sévères dans les montagnes. Elle est interdite depuis l’ère Meiji et maintenant considérée comme une école bouddhique), Enno-Ozuno (役小角)a fondé le temple Kimpu-senji au mont Yoshino et y a vénéré la statue de Zao-Gongen(蔵王権現)sculptée dans un cerisier.

Depuis, le cerisier est devenu un arbre sacré au mont Yoshino et quand les fidèles s’y rendaient, ils apportaient les cerisiers comme offrande.

Les cerisiers du mont Yoshino

Au printemps, au moment de la floraison de cerisiers, nous sommes surpris par la beauté du mont Yoshino couvert de fleurs de cerisers. Nous pouvons voir environ 200 variétés différentes de sakura : la plus répandue sur le mont est Shiroyama-zakura (variété sauvage). La particularité de Shiroyama-zakura est qu’au moment de la floraison, les feuilles poussent en même temps. Avec la couleur blanche de fleurs, le mélange de la couleur verte et rouge crée une gradation splendide.

Les cerisiers fleurissent durant tout le printemps (fin mars-fin avril) en fonction de l’altitude, depuis la base jusqu’au sommet. Les cerisiers sont regroupés par zone (altitude) des plus bas aux plus hauts : Shimo-senbon (下千本, littéralement mille cerisiers du bas), Naka-senbon(中千本, littéralement mille cerisiers du milieu), Kami-senbon(上千本, littéralement mille cerisiers du haut)et Oku-senbon(奥千本, littéralement mille cerisiers du fond). Le mont se colore petit à petit en décalage par groupe.

Depuis les observatoires, nous pouvons apprécier la beauté du mont Yoshino. Nous avons l’univers de sakura que les japonais appellent Hitome-senbon(一目千本, littéralement un coup d’oeil mille cerisiers).

Le mont Yoshino dans l’histoire et dans la culture japonaise

Comme le mont Yoshino est reculé par rapport aux capitales anciennes, le lieu était souvent choisi comme refuge par les empereurs et les samourais. Mais en même temps, ce lieu était déjà célèbre pour les cerisiers depuis l’époque Heian (VIIIe siècle).

L’un des unificateurs du Japon, Toyotomi Hideyoshi s’est rendu au mont Yoshino en 1594 avec plus de 5000 serviteurs et a fait un grand Hanami.

Le mont Yoshino et ses sakuras sont également célèbres dans la littérature et la poésie japonaise : le poète de l’époque Heian, Saigyo, a écrit plus de 230 poèmes sur les cerisiers et a passé plusieus années à Oku-senbon.


Journal de Shino

Nous avons visité le mont Yoshino le 30 mars 2021 car cette année, la floraison de cerisiers était exceptionnellement précoce partout au Japon et c’était aussi le cas pour le mont Yoshino. Habituellement, le Shimo-senbon (la zone la plus basse) atteint sa pleine floraison début avril et petit à petit la floraison monte le mont en mettant 1 mois pour arriver jusqu’au Oku-senbon. Mais cette année, le Naka-senbon (la zone du milieu) a atteint déjà sa pleine floraison fin mars. C’était un record.

Le mont Yoshino 吉野山

Nous avons pris le train express de la ligne Kintetsu de Kyoto (la réservation des trains à l’avance est conseillée car les places sont toutes réservées et il n’y a pas beaucoup de train express pour Yoshino) à 8h45 et nous sommes arrivés à Yoshino à 10h26 avec un changement à Kashihara-Jingu-mae.

Après avoir pris le plan de Yoshino à la gare, nous avons pris un bus local jusqu’au Naka-senbon. En hésitant si nous allons jusqu’au Kami-senbon, nous avons trouvé par hasard un petit resturant qui offrait une vue extraordinaire sur les cerisiers de Naka-senbon. C’était un peu tôt mais nous avons décidé de déjuenr à Ikkyu-an(一休庵). Au fait, c’est une auberge mais pour midi, le restaurant est ouver au public. Nous avons essayé la spécialité de Yoshino, Kakinoha-zushi(柿の葉寿司, littéralement sushi aux feuilles de kaki). Les sushis avec les poissons marinés sont enveloppés par les feuilles de kaki : comme les sushis sont emballés par les feuilles de kaki, autrefois c’était une nourriture pour les voyageurs qui pouvaient les manger sans salir les mains.

Le mont Yoshino 吉野山

Et voici la vue du restaurant. Nous sommes restés sans voix par la beauté du paysage….

Beaucoup de personnes nous ont conseillé d’aller jusqu’au Kami-senbon, mais avec la montée de 50 min… Par chance, un taxi est passé à côté de nous (c’est vraiment rare!) et nous sommes arrivés à l’observatoire de Hanayagura (花矢倉展望台)sans nous fatiguer. De cet observatoire, nous avons le vue sur le Naka-senbon et le Shimo-senbon. Nous pouvons voir le temple Kipusen-ji au loin.

En admirant les cerisiers en fleur, nous sommes descendus le mont petit à petit (je ne sais pas combien de photos j’ai prises!!). En tout cas, c’est beau et c’est beau… Ce n’est pas facile de transmettre cette beauté par mes photos, mais voici quelques photos dans la montagne.

Le mont Yoshino est considéré comme un mont sacré d’où plusieurs temples et sanctuaires sont edifiés. Nous n’avons pas oublié de visiter quelques uns :

Nous avons bien marché mais nous n’avons pas senti la fatigue grâce à cette beauté du paysage. Mais dans le train pour le retour à Kyoto, nous avons bien dormi (nous avons pris le train express au départ de Yoshino à 17h04).

C’est un peu loin de Kyoto ou Nara mais cela vaut le coût d’y aller quand vous venez au Japon.
En été, nous pouvons admirer la verdure et les hortensias et en automne, bien sûr les momijis.


Information

Accès : De Kyoto, prenez la ligne Kintetsu Kyoto jusqu’à la gare de Kashihara-Jingu-mae et ensuite la ligne Yoshino jusqu’à Yoshino (environ 2 heures en express)
De Nara, prenez la ligne Kintetsu Nara jusqu’à Yamato-Saidaiji, ensuite la ligne Kashihara jusqu’à Kashihara-Jingu-mae. Enfin prenez la ligne Yoshino jusqu’à Yoshino (environ 1 heure)
Arrivée à la gare de Yoshino, vous pouvez faire la visite à pied et/ou en bus local.


Plan du quartier

Articles recommandés